Blog frannuaire
Sante et Beaute

Epilation laser : l’expérience d’un militaire

Epilation laser : l’expérience d’un militaire
Rate this post

La pilosité au sein de l’armée n’est pas une chose très mise en avant, cheveux très courts, dégradés à blanc, rasage de près de la barbe et de la majorité des poils du corps. On peut dire que chez les militaires, nous faisons la guerre aux poils et nous la faisons sans scrupules. Pour ma part, je suis dans l’armée depuis 20 ans et je me rase les jambes, le torse, les aisselles ainsi que la barbe dès qu’un poil pointe le bout de son nez. Enfin, petite rectification, je me rasais dès qu’un poil pointait le bout de son nez, il y a plusieurs années maintenant, j’ai pris rendez-vous dans un centre épilation laser Paris pour me faire épiler définitivement les jambes.

Une décision pleine de sens

Cette décision peut paraître complètement folle pour certains, mais en réalité elle est pleine de sens et fut mûrement réfléchie. Je suis un véritable mordu de piscine et je ne l’ai pas encore précisé, mais je suis dans la marine. J’occupe le poste de plongeur démineur depuis de nombreuses années maintenant, j’ai pour ainsi dire passé la moitié de ma vie dans l’eau. Comme je possède d’excellentes capacités physiques en nage, je participais régulièrement à des courses, notamment de 50 mètres nage libre. Et lorsque l’on nage, il existe des moyens d’optimiser sa vitesse pour limiter les frottements et glisser sur l’eau, comme par exemple porter un bonnet de caoutchouc ou se raser les poils des jambes.

Si vous avez l’habitude de regarder les Jeux Olympiques, vous avez sans doute remarqué que les nageurs n’ont pas de barbe ou de poils aux pattes, vous savez maintenant pourquoi. De mon côté, je devais me raser les jambes pour la compétition et pour le travail, donc j’ai pris la décision de me faire épiler définitivement au laser pour en finir avec cette corvée.

Contrairement à la majorité des personnes, je ne me suis pas fait épiler définitivement par souci d’esthétique, mais par souci d’optimisation de mes performances sportives. Je comprends parfaitement que certaines personnes trouvent cela un peu extrême ou exagéré, mais toutes les femmes qui sont amenées à se raser ou s’épiler très fréquemment comprendront.

Je ne vous dis pas de faire comme moi, je vous partage juste mon expérience. Chacun est libre de faire ce qu’il désire et pour les raisons qui lui sont propres.

Autres articles

Pollution : comment traiter vos matelas ?

sophie

Trois paramètres incontournables à prendre en compte pour perdre efficacement du poids

administrateur

S’initier au yoga à Fribourg

Mister A.

Pourquoi opter pour le maquillage semi-permanent ?

Journal

Opter pour la cryolipolyse pour réduire les masses de graisse

sophie

Quels sont les services proposés par SOS médecin ?

administrateur

Lait maternel à consommer plus tard : comment le conserver ?

sophie

Des séances de massage pour les salariés

sophie

Mesdames, comment devriez-vous coiffer votre chapeau en été?

Oscar