Blog frannuaire
Loisirs et Divertissements

Félinophilie : comment je vis ma passion pour les chats

Félinophilie : comment je vis ma passion pour les chats
Rate this post

Nous avons tous quelque chose qui nous rend heureux dans la vie, pour certain ce sera de faire du sport, pour d’autres ce sera l’art ou encore la nourriture, pour moi ce sont les animaux et plus particulièrement les chats. Je suis une véritable passionnée des chats, je les adore depuis toute petite et j’ai toujours vécu entourée de gentils minous, qu’ils soient faits de chère et de sang ou de laine et coton. Aujourd’hui je suis devenue vétérinaire et je travaille également dans un refuge pour chat qui s’appelle “la maison des matous” et qui vient en aide aux chats abandonnés dans mon département.

Ma collection de peluches de chats

Quand j’étais encore une jeune fille, je rêvais d’acheter une grande maison avec un jardin immense pour pouvoir accueillir des dizaines de chats chez moi. Je me voyais bien vivre avec 40 ou 50 chats, m’occuper d’eux, jouer avec eux etc. En grandissant j’ai rapidement réalisé que ce rêve ne deviendrait jamais réalité, parce que s’occuper de 50 chats serait complètement impensable au niveau du temps et du budget à investir. Je me suis donc tournée vers les objets inanimés et j’ai commencé par demander une peluche chat à Noël, pour combler ce besoin que j’ai d’être entourée de félins en permanence. Aujourd’hui ma collection de peluches est vraiment conséquente, je l’ai débutée lorsque j’avais 8 ans et j’ai passé la trentaine depuis un certain temps déjà à l’heure actuelle. Je vous laisse imaginer à quoi peut ressembler la décoration de ma maison.

Vous devez avoir l’image d’une femme vraiment étrange, qui vit seule entourée de chats un peu comme le célèbre personnage des Simpson, mais en réalité je ne vis absolument pas seul et ma passion n’est pas du tout une entrave dans ma vie. J’ai rencontré un homme qui partage la même passion pour les félins que moi, il travaille en tant qu’éleveur dans un zoo et il est également bénévole à la maison des matous, c’est d’ailleurs là-bas que nous nous sommes rencontré. Il a lui aussi une petite collection de peluches de chats, mais il s’est plus tourné vers les félins sauvages comme les guépards et les ocelots.

Nous vivons simplement, entourés de félins du soir au matin et nous sommes très heureux comme ça. Nous attendons un heureux événement pour les mois à venir et je pense que les centaines de peluches trouveront une autre utilité que la simple décoration grâce à cela.

Autres articles

Les avantages d’avoir un jardin chez soi

administrateur

Chambre spa Lille : pour un véritable moment de détente

sophie

Bien organiser son week-end à Toulon !

Franck

La détection de métaux, la recherche d’un héritage perdu

Franck

Trouvez une plaque d’immatriculation pour le Québec

Journal

Où jouer à Ikariam sans dépenser un seul centime?

Mister A.

Des vélos complètement fous !

Franck

Un plug anal comme cadeau d’anniversaire ?

Franck

Astuces et conseils : vérifier les points essentiels sur un bateau

Franck