Blog frannuaire
Sante et Beaute

Est-ce normal d’avoir mal suite à une séance d’ostéopathie ?

Douleurs ostéopathie
Est-ce normal d’avoir mal suite à une séance d’ostéopathie ?
5 (100%) 1 vote

Ironie de la situation, le lendemain ou surlendemain d’une séance d’ostéopathie, il est normal de ressentir les mêmes douleurs que celles avant la séance voire des douleurs accentuées. C’est ce que les ostéopathes ont l’habitude d’appeler l’effet rebond. Cette phase peut malheureusement durer jusqu’à 10 jours, ensuite les douleurs doivent progressivement disparaître totalement.

Pourquoi avoir mal après une séance d’ostéopathie ?

Vous vous sentiez incroyablement mieux après votre séance chez l’ostéopathe, mais après une nuit de sommeil, vous voilà dans un état encore pire et vous commencez à regretter ? Détrompez-vous, la douleur est une réaction normale, c’est même un bon signe.

Imaginez-vous, votre corps avez une mauvaise posture depuis plusieurs semaines, mois voire années, il était en déséquilibre permanent. Au fil du temps, vous vous êtes habitué à cette posture et votre corps aussi… Imaginez maintenant qu’on le remet en place comme il devrait l’être naturellement, il doit se réhabituer et s’efforcer de rester dans cette nouvelle position, d’où la douleur. Votre corps est tout simplement en train de se réparer ce qui provoque des inflammations et ce qu’on appelle des « œdèmes de réparation ». Ces derniers peuvent faire compression à divers endroits tels qu’au niveau des nerfs de la colonne vertébrale, la base du crâne ou certaines articulations, ce qui engendre les douleurs.

Après une séance, vous pouvez également ressentir de la fatigue, des maux de tête, des courbatures et des douleurs qui se déplacent d’un point à un autre. Encore une fois, ce n’est rien d’inquiétant bien au contraire. Pour se rétablir le corps puise de l’énergie, ce qui n’est pas chose facile.

Si les douleurs perdurent au-delà du raisonnable ou si elles sont trop douloureuses, nous vous conseillons de prévenir votre ostéopathe. Il pourra ainsi s’assurer que ce soit des réactions normales et si besoin vous remanipuler pour une deuxième séance.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire après une séance d’ostéopathie ?

– Première chose, il ne faut surtout pas profiter de ce « déblocage » et de ce soulagement pour exagérer et faire tout ce que vous ne pouviez pas faire : laver votre plafond, tailler les haies, etc. C’est totalement proscrit !

– Il ne faut pas forcer. Écoutez votre corps, si vous avez mal dans une position, changez. Si un mouvement vous fait mal, arrêtez.

Que faut-il faire après une séance ?

– Pour réduire les effets désagréables liés au rééquilibrage de votre corps, il est conseillé de vous hydrater beaucoup : 1,5 L d’eau par jour pour aider à éliminer les toxines rapidement et donc faire disparaître les courbatures.

– Bien entendu, vous devez également vous reposer et ne pratiquer aucune activité sportive pendant 3-4 jours. Cela ne veut pas dire que vous devez rester immobile, il faut bouger souvent, mais doucement.

– Vous pouvez appliquer du chaud sur les zones douloureuses pour détendre les muscles. Si vous souffrez d’un œdème, à l’inverse, vous devez appliquer du froid.

– Faites attention à votre posture, asseyez-vous correctement.

– Ne buvez pas d’alcool et mangez léger. En effet, votre corps utilise plus d’énergie si vous mangez gras, or, il en a besoin pour guérir aussi.

Conclusion : les douleurs sont, pour la plupart, normales. Il faut simplement être patient et attendre que tout rentre dans l’ordre. En revanche, ne vous inquiétez pas, ne rien ressentir après une séance chez votre ostéopathe ne veut pas dire que le traitement n’a pas marché.
Plus un trouble est ancien, plus il mettra du temps à disparaître : plusieurs séances peuvent être nécessaires.

Sources sur l’ostéopathie

Annuaire des ostéopathes : https://www.quel-osteo.com

Blog d’ostéopathie : https://www.portail-osteo.com

Ostéopathe à Paris 17https://www.osteopathe-kine-chevalier.com

Related posts

Pourquoi s’offrir des soins de massage ?

sophie

Tout savoir sur le métier d’hypnothérapeute

Nathalie

Grippe : conseils pour prévenir cette infection respiratoire d’origine virale

Journal