Blog frannuaire
Divers

Qu’est-ce que l’anthropomorphisme ?

L’anthropomorphisme se caractérise par le fait d’attribuer à un animal, un objet ou encore un dieu des comportements humains. De nombreux exemples peuvent compléter mon propos comme le fait de penser qu’un animal domestique possède une capacité de compréhension et/ou de réflexion. Cette humanisation de l’animal est d’autant plus présente de part le fait qu’on leur donne un prénom. Depuis plusieurs dizaines d’années, cette humanisation s’accentue. Certaines personnes offrent à leurs animaux des parfum pour chien, des vêtements, des coiffures etc …

 

 

Depuis quand l’anthropomorphisme existe-t-il dans notre société ?

Cette humanisation n’est pas nouvelle. Une sculpture en ivoire âgée de 32 000 ans représentant un homme-lion nous permet de savoir que durant cette ère, l’Homme était déjà proche de l’animal. De plus, dans la religion, l’Homme a souvent cherché à représenter leur Dieu en l’humanisant ou en leur donnant des critères humains comme l’amour, la tristesse etc …

 

 

L’anthropomorphisme dans notre société

Un exemple concret : certaines personnes pensent que les chats agissent par vengeance et/ou ont parfois un sentiment de culpabilité après avoir reçu une punition. En effet, l’Homme cherche à éduquer un chat comme il éduquerait son enfant. Cependant ces méthodes sont inefficaces voire mauvaises puisqu’elles vont à l’encontre de la nature du félin. Cette humanisation de l’animal est présente dans les médias avec comme exemple le fameux « un chien sauve toute une famille d’un incendie » qui fait la une de tout les journaux ou encore les dessins animés pour enfants. Très souvent dans ces dessins animés les animaux savent parler, agir, penser.
Un animal n’a pas de conscience. Il ne vit qu’à partir d’instinct. Tant que quelque chose n’a pas d’intérêt pour lui , il ne s’en souciera pas. Il ne cherche qu’à obtenir des ressources.
Certaines personnes n’arrivent pas à admettre cette réalité. Selon différents psychologues, l’anthropomorphisme s’explique par le fait qu’une personne adoptera un animal pour combler un « vide émotionnel » dans leur cœur et cette réalité qu’un animal ne nous aime pas de la manière dont l’humain l’aime reste dur à entendre.

Autres articles

Quelques raisons pour choisir une alliance sur mesure

sophie

Quelles différences entre une garde à vue et une audition libre ?

Nathalie

Comment choisir son parfum ?

sophie

Dans quels équipements investir pour réussir dans la pâtisserie ?

Claude

Zoom sur les sextoys

sophie

Comment choisir sa pension canine

Josiane

Quels sont les rôles et les missions d’un avocat en droit commercial ?

sophie

Faire le bon choix pour son matériel électrique

sophie

Objets publicitaires pas chers : vos alliés pour réussir vos évènements

sophie