Blog frannuaire
  • Home
  • Maison et Jardin
  • Normes et recommandations professionnelles pour la hauteur des allèges de fenêtre
Maison et Jardin

Normes et recommandations professionnelles pour la hauteur des allèges de fenêtre

Normes et recommandations professionnelles pour la hauteur des allèges de fenêtre
Rate this post

On désigne par le terme d’allège, l’espace situé entre le sol et l’appui de la fenêtre. En d’autres termes, il s’agit de la partie de mur se trouvant sous la fenêtre. L’allège sert à limiter les risques de chute. La hauteur qu’elle doit avoir est donc bien réglementée. On distingue des allèges menuisées et des allèges maçonnées. L’allège menuisée ou allège vitrée correspond à une vitre fixe située en-dessous de la fenêtre. L’allège maçonnée ou mur d’allège correspond à un mur situé sous la fenêtre. Vous aimeriez en savoir plus sur les normes et recommandations professionnelles pour la hauteur des allèges de fenêtre ? Nous vous disons tout. 

Quelles sont les caractéristiques des différents types d’allège fenêtre ? 

L’allège vitrée est conçue pour favoriser l’entrée de la lumière naturelle dans une pièce donnée. Cette allège est soit transparente, soit translucide ou encore opaque. Très souvent, on renforce le verre avec du type opaque pour maximiser la sécurité. Ce type d’allège dispose généralement d’une ouverture de taille limitée, afin de réduire les risques de chute. Le mur d’allège, lui, permet d’optimiser l’espace situé sous la fenêtre. En effet, on peut y apposer un radiateur. Ce dernier permet de compenser les déperditions de chaleur causées par l’installation vitrée. Découvrez ce guide sur la hauteur d’allège de fenêtre pour plus d’informations. 

Quelle est la hauteur réglementaire de l’allège pour chaque pièce de la maison ?

La réglementation en vigueur stipule qu’une fenêtre située à l’étage d’une entreprise, d’une maison ou de tout autre bâtiment et disposant d’une allège de moins de 90 centimètres de hauteur doit être munie d’une protection. Il peut s’agir d’un garde-corps ou d’une barre d’appui installée à 1 mètre de hauteur minimum. Les fenêtres du rez-de-chaussée ou celles qui sont situées face à une terrasse ne sont pas soumises à cette réglementation. Les chambres pour enfants doivent être équipées d’allèges de 90 cm de hauteur au moins car les risques de chute y sont importants. La hauteur minimale de l’allège dans une cuisine est de 120 cm. Cela permet à ce que l’ouverture de la fenêtre ne soit pas empêchée par le plan de travail. Il est primordial d’informer un artisan de la hauteur minimale souhaitée pour l’allège, en cas de remplacement des fenêtres.

Related posts

Agrandissement de maison : comment s’y prendre ?

Franck

Astuces pour identifier un excellent plombier

Journal

Panier pour chien : trouver le couchage confortable et esthétique

Franck