Blog frannuaire
Actualites et Medias Emploi et Enseignement

Comment négocier une indemnité de départ pour obtenir les meilleurs avantages

Négocier un départ professionnel
Comment négocier une indemnité de départ pour obtenir les meilleurs avantages
Rate this post

Bien que le licenciement soit une expérience stressante, vous pourriez être en mesure de négocier les conditions de votre indemnité de départ en fonction de vos besoins tout en trouvant un autre employeur. Les avantages de négocier une indemnité de départ plus élevée ou une meilleure indemnité de départ globale peuvent l’emporter sur les risques, surtout parce que vous savez déjà que vous quitterez l’entreprise. Lors de la négociation, effectuez des recherches détaillées et préparez-vous à tirer parti de votre historique avec votre employeur pour obtenir la rémunération que vous méritez.

Dans cet article, nous décomposons les différents aspects d’une indemnité de départ et fournissons des instructions étape par étape pour négocier son départ par une meilleure indemnité de votre employeur.

Qu’est-ce qu’une indemnité de départ?

Une indemnité de départ, également appelée accord de séparation, est un accord juridique contraignant entre un employeur et un ancien employé qui comprend généralement une compensation financière pour le départ de l’employé. Les entreprises offrent généralement des indemnités de départ pendant les mises à pied involontaires lorsque l’employé n’a rien fait de mal pour justifier son licenciement. Les indemnités de départ sont des gestes de bonne volonté que les employeurs utilisent pour gérer la réponse d’un employé à sa mise à pied. En offrant à un employé jadis valorisé une rémunération supplémentaire pour l’aider à trouver un nouveau poste, une entreprise peut éviter les représailles et maintenir des relations professionnelles positives. Les indemnités de départ peuvent également inclure un contrat de travail qui décrit spécifiquement les situations dans lesquelles un employeur doit verser une indemnité de départ.

Comment négocier votre indemnité de départ

Voici les étapes clés pour négocier un package de sortie:

1. Comprendre les composants d’une indemnité de départ

De nombreuses personnes associent immédiatement les indemnités de départ à une rupture, mais il existe de nombreux éléments différents dans une indemnité de départ. C’est bon pour l’ancien employé car cela offre de multiples lieux de négociation. Si votre ancien employeur est ferme sur le montant d’argent qu’il peut vous verser, vous pourrez peut-être augmenter la valeur de votre indemnité de départ de différentes manières. Pour tirer le meilleur parti de votre indemnité de départ, identifiez chaque élément de votre indemnité de départ et notez s’il manque des avantages clés. Certains éléments communs pour une indemnité de départ sont:

  • Indemnité de départ: L’ indemnité de départ fait référence aux avantages en espèces que l’entreprise offre après le licenciement d’un employé. Un montant standard d’indemnité de départ est de 6 mois à un an de salaire à votre salaire précédent.
  • Congés payés: si vous avez payé des congés, tels que des jours de maladie et des vacances, vous pourrez peut-être être payé pour le temps que vous avez accumulé jusqu’à présent. De nombreuses entreprises énumèrent leur politique sur le paiement des congés payés dans leur manuel de l’employé.
  • Avantages sociaux: les employés à temps plein peuvent bénéficier d’une assurance médicale et d’autres prestations de santé financées par l’employeur pendant plusieurs mois après leur mise à pied. Si vous payez une prime chaque mois, vous pouvez négocier pour que votre employeur couvre ce coût tout en cherchant un nouvel emploi.
  • Options d’achat d’actions: si vous avez des options d’achat d’actions avec votre entreprise qui ne sont pas entièrement acquises, votre indemnité de départ peut indiquer quand vous pouvez exercer vos options d’achat d’actions.
  • Services de transition et d’outplacement: certaines entreprises offrent l’accès à des ressources d’outplacement qui vous aideront à développer des compétences professionnelles et à trouver un nouvel emploi.
  • Exonération de responsabilité: en plus du salaire et des avantages, votre convention de départ peut inclure une clause dégageant votre ancien employeur de toute responsabilité pour toute plainte.
  • Accord de non-divulgation: Certaines conventions de départ offrent aux employés une compensation en échange d’un accord de non-divulgation signé. Les accords de non-divulgation peuvent aller de l’employé acceptant de ne pas partager d’informations avec des entreprises concurrentes à l’employé acceptant de ne pas parler négativement de son ancien employeur.
  • Références: Votre convention de départ peut également inclure des détails sur la question de savoir si vous pouvez ou non utiliser cet employeur comme référence. L’inclusion d’une clause de référence dans votre indemnité de départ peut vous aider à améliorer vos chances de trouver un nouveau poste.

2. Attendez avant de signer les documents

Les employeurs veulent que le processus de mise à pied se déroule le plus facilement possible, alors ils peuvent essayer de vous convaincre de signer immédiatement votre convention de départ. Bien que vous souhaitiez simplement passer rapidement une réunion de mise à pied inconfortable, il est dans votre intérêt d’attendre avant de signer des documents. Les émotions fortes peuvent rendre difficile la prise des meilleures décisions financières, alors prenez le temps de traiter les sentiments qui accompagnent le licenciement. Certains employés bénéficient de protections juridiques qui leur donnent un certain temps pour examiner leur indemnité de départ, alors assurez-vous de rechercher vos droits avant d’accepter une indemnité de départ.

3. Lisez tout attentivement

Une indemnité de départ est un document juridique, alors lisez tout attentivement. Prenez le temps de lire le document en entier plusieurs fois pour vous assurer de bien comprendre chaque détail. Organisez les principales parties de votre indemnité de départ et recherchez les termes déroutants. Portez une attention particulière à toute information manquante ou vague pour éviter d’accepter des lacunes trompeuses.

4. Obtenez un avis d’expert

Demandez conseil à des experts tels que des avocats ou des sociétés de négociation telles que Negoandco. Des professionnels expérimentés peuvent vous aider à identifier toute information trompeuse et à reconnaître quand vous pourriez obtenir un meilleur package. Les conseils d’experts vous aident à négocier avec vos employeurs en leur fournissant la preuve que vous devriez avoir un meilleur package. L’implication d’un expert est particulièrement utile si votre indemnité de départ comprend un accord de non-divulgation, car il peut limiter vos futures opportunités d’emploi.

Autres articles

La qualification et la formation du contrat de travail

Nathalie

Qu’est-ce qu’un manager de transition en finance ?

Oscar

Les pouvoirs publics face au gaspillage de l’eau : enjeux et solutions

Journal

Les avantages de la formation continue en entreprise

Journal

Les avantages des formations rapides en ligne

Laurent

Se former aujourd’hui aux métiers de demain

Journal

Le tie and dye : La tendance mode 2019

Franck

Trouver une formation pour la rentrée

Josiane

Pourquoi utiliser une vidéo marketing

Journal