Blog frannuaire
Maison et Jardin

Maison : Pourquoi les portes à lanières sont très tendances ?

Maison : Pourquoi les portes à lanières sont très tendances ?
Rate this post
Les portes à lanières sont originellement conçues pour le milieu industriel. Pourtant, de plus en plus de foyers les adoptent… Mais pourquoi ? Voici quelques raisons pour lesquelles le  rideau souple est de plus en plus utilisé.

Le côté pratique et design

Une porte à lanière, c’est pratique : pas besoin de poignée, donc pas besoin de main, et donc on peut se déplacer entre les pièces avec les mains pleines. De plus, les portes à lanières permettent de couper les pièces, malgré qu’elles les laissent ouvertes. Je m’explique. Le fait qu’une porte à lanière soit transparente apporte de la luminosité à votre intérieur, tout en coupant les pièces, et par conséquent cela nous permet de différencier chaque pièce. Le côté industriel de ces rideaux n’est pas pour déplaire aux personnes qui les utilisent dans leur maison ! En effet, en pleine mode de l’industriel, ces rideaux portes permettent à votre intérieur d’avoir un côté moderne, et industriel.

Le côté sécurité

Si vous avez des enfants, avoir des portes à lanières et très sécurisé ! En effet, il n’y a aucun risque que les enfants ne se coincent les doigts avec la porte. Aussi, ces portes apportent plusieurs options indéniables : isolation thermique, protection contre le bruit et contre la poussière, et protection des courants d’airs. Il y a en plus des options pour ce qui est des portes : portes teintées, aux normes incendies, etc.

Alors si vous hésitiez à prendre une porte à lanière ou que vous ne connaissiez pas son existence dans l’environnement familial de la maison, n’attendez plus, il existe beaucoup de vendeurs de ces portes, et l’originalité de votre maison sera telle que ça vous changera la vie !

Related posts

Panier pour chien : trouver le couchage confortable et esthétique

Franck

Pourquoi faire construire une cuisine sur mesure

Journal

Astuces pour identifier un excellent plombier

Journal