Blog frannuaire
Loisirs et Divertissements Voyage et Tourisme

Descente de l’Ardèche en bateau : petit guide express

La descente de l’Ardèche en canoë ou en kayak fait partie des activités incontournables lors d’un séjour nature dans le département du même nom. Si vous comptez y passer quelques jours et pratiquer ce loisir nautique accessible à presque tous, vous trouverez des informations utiles dans cet article.

Quel est le bon moment ?

La période idéale pour faire du canoë et du kayak sur l’Ardèche s’étale de début avril à fin septembre. Vous choisirez les moments qui vous conviennent selon vos envies. Ceux qui préfèrent les balades calmes tout en profitant du paysage entourant le lit de la rivière partiront en juillet ou août, au plus fort de l’été où le niveau de l’eau est assez bas et le courant calme. La température élevée de l’eau permet même de faire une trempette pour se rafraîchir aux heures de grande chaleur. Ceux qui aiment les montées d’adrénaline et les descentes plus sportives pourront profiter de la montée des eaux causée par la fonte des neiges au printemps (en début de saison donc) et bénéficier des eaux tumultueuses par endroits.

Les itinéraires recommandés

Pratiquement la totalité du cours de l’Ardèche qui traverse le département, entre Vallon Pont d’Arc et Saint-Martin d’Ardèche, se prête parfaitement aux balades calmes ou sportives sur l’eau. La longueur des trajets proposés varie de 4 à 32 km (la totalité des Gorges de l’Ardèche) et la descente peut se faire en une demi-journée ou s’étendre sur plusieurs jours pour ceux qui souhaitent bivouaquer et faire des randonnées. En fonction des niveaux, les circuits incluent des passages connus comme le Pont d’Arc, le Rocher de la Cathédrale, la Dent noire, le Cirque de la Madeleine, le rapide de Charlemagne. Il est intéressant de préciser ici que vous pouvez très bien prendre le départ en amont des Gorges, dans les villages de Ruoms et Vogüé.

Qui peut faire la descente ?

Le canoë et le kayak sont deux activités différentes mais qui se pratiquent avec le même type d’embarcation. Les différences se trouvent dans la position prise dans le bateau (assis dans le canoë et à genoux dans le kayak), et dans la pagaie utilisée (pagaie double en canoë et simple en kayak). Quoi qu’il en soit, la descente de l’Ardèche est accessible à partir de 7 ans, les jeunes enfants seront installés entre deux adultes. Les mineurs qui souhaitent voguer seuls le feront sous la supervision d’un moniteur et uniquement dans les zones qui ne représentent pas de dangers. Et toute personne dont les conditions physiques et de santé ne présentent pas de contre-indications à ces activités nautiques pourront les pratiquer.

Autres articles

Comment choisir un masque africain pour sa déco ?

Franck

Une splendide démonstration de mentalisme pour votre réception

Mister A.

Quelles sont les passions du geek ?

administrateur

Comment réussir l’organisation d’un séminaire incentive

Journal

Nostradamus 2020 : des prédictions qui font froid dans le dos

administrateur

Ardèche tourisme

sophie

La détection de métaux, la recherche d’un héritage perdu

Franck

Hydrolat : choisissez celui adapté pour vos produits de beauté maison !

Franck

Pourquoi un circuit en Palestine

sophie