Blog frannuaire
Sante et Beaute

La dépression et la psychologie

Certaines personnes peuvent se sentir honteuses de consulter un psychologue et cherchent à le cacher. Pourtant, c’est un acte tout à fait normal voire même recommandé lorsqu’une personne est en difficulté. Les motifs de consultation sont très variés et dépendes souvent du vécu de la personne concernée.

Les principaux motifs de consultation chez le psychologue

Selon une enquête TNS Sofres, les principales raisons conduisant à la consultation d’un psychologue sont :

– La dépression à 33 %

– Un sentiment de « mal-être » à 31 %

– Les problèmes de stress et d’anxiété à 21%

– Les difficultés familiales à 18 %

On retrouve aussi comme causes de consultation : le décès d’un proche, des ennuis de santé ou des problèmes professionnels.

La dépression

La dépression est considérée comme une maladie psychique dont les symptômes sont très différents d’une personne à l’autre ou d’un épisode à un autre.

Cependant, en règle général, une personne dépressive est d’humeur négative, perd de l’intérêt pour tout et ne prend plus de plaisir.

On peut également retrouver des crises de pleurs dues à une hypersensibilité ou une instabilité émotionnelle même concernant des éléments anodins, ou une irritabilité.

Chez certains, la dépression se caractérise par une absence d’émotion. Ils sont comme anesthésiés. Souvent, les personnes en dépression ont des comportements d’auto-dévalorisation et d’auto-accusation.

Les causes de la dépression sont toutes aussi nombreuses que les symptômes de cette maladie.

Tout d’abord, il a été prouvé que chez certaines familles, le risque de dépression est plus élevé que chez d’autres dû à la génétique et donc à une meilleure prédisposition.

Cependant, les principales causes de la dépression restent les facteurs environnementaux : événements stressants et traumatisants comme facteur déclencheur (violences physiques, sexuelles ou psychologiques, perte de l’emploi, problèmes financiers, conflits personnels, etc.).

Les facteurs psychologiques ou liés à la personnalité de la personne peuvent aussi entrer en jeu : façon de penser, de voir le monde, de ressentir… Chacun réagira différemment à un événement important en fonction de sa personnalité. Par exemple, les personnes en manque de confiance sont plus enclins à la dépression qu’une personne confiante et optimiste.

Enfin, il existe une dépression dites saisonnière, mettant en avant que la lumière et la luminosité jouent un rôle dans notre humeur. Ainsi, chez certaines personnes, un manque de lumière peut entraîner un état dépressif.

Pour conclure, il est très important de prendre au sérieux la dépression et de la traiter jusquà disparition complète. Si la prise en charge n’est pas bien effectuée, il y aura alors des risques de rechutes ou de « kindling ». 

Sources sur la psychologie :

Autres articles

Tout savoir sur le métier d’hypnothérapeute

Nathalie

Fleur cbd : actuellement disponible sous forme de traitement médical ?

sophie

S’initier au yoga à Fribourg

Mister A.

Conseils pour gérer l’épuisement professionnel et le stress au travail

Oscar

Que faut-il faire pour éviter de trop penser ?

sophie

Pourquoi consommer le CBD sous forme d’infusion ?

Claude

La sophrologie expliquée simplement

Franck

Pourquoi opter pour le maquillage semi-permanent ?

Journal

Le PRP ou PlasmaLift : un traitement d’actualité pour la peau !

isabelle