Blog frannuaire
Sante et Beaute

Comment choisir votre robe de mariée ?

Comment choisir votre robe de mariée ?
5 (100%) 1 vote

Ça y est vous êtes sur le point de franchir le cap, de passer du statut de « fiancée » à celui de « mariée ». Les préparatifs vont bon train et depuis des mois vous peaufinez les moindres détails. Vous êtes maintenant à l’étape clé des préparatifs : la robe de mariée. Parce que vous serez un peu la VIP de l’événement, le choix de votre robe de mariée est un moment très important. D’ailleurs, depuis votre enfance, vous rêvez d’avoir la robe parfaite, de ressembler à une princesse. Pour éviter les fautes de style tout en vous faisant plaisir, nous vous livrons les astuces pour choisir la robe de mariée parfaite

Repérez les robes de mariée

Inutile de courir dans une dizaine de magasins différents au risque de manquer de temps. Pour ne pas perdre espoir et éviter de partir dans tous les sens, mieux vaut noter ce qui vous fait envie. Vous pouvez pour cela compulser les revues spécialisées, vous rendre dans un salon du mariage ou encore consulter les collections des magasins en ligne. N’oubliez pas aussi de définir le budget que vous souhaitez y consacrer. Et pour cause, ce dernier tient un rôle très important dans le choix final de votre robe de mariée. Entourez-vous de votre mère, belle-mère, sœur, témoin ou encore de vos demoiselles d’honneur pour bénéficier d’un avis extérieur et vous permettra d’opérer le bon choix.

Optez pour une robe selon votre morphologie

Robe de mariée pour les morphologies en « A »

Si vos épaules sont étroites, vos hanches et vos fesses sont arrondies et généreuses, mieux vaut opter pour une robe de mariée qui marque votre taille et attire le regard vers le haut du corps comme un bustier travaillé ou de fines bretelles. Une robe de mariée empire ou une robe de mariée princesse sont parfaites. 

Robe de mariée pour les morphologies en « V »

Si vos épaules sont plus larges que vos hanches, mieux vaut un modèle de robe qui mette en valeur vos jambes. Misez alors sur une robe de mariée courte ou asymétrique. La robe de mariée sirène, dos-nu ou encore un modèle à manches longues et délicates sont à privilégier. 

Robe de mariée pour les morphologies en « X »

Dans ce cas, vos hanches et vos épaules sont de la même largeur et, votre taille est fine et marquée. Pour paraître splendide le Jour J, optez pour un bustier travaillé, une robe de mariée princesse, sirène, une coupe au décolleté en V voire encore un dos nu selon vos préférences. 

Robe de mariée pour les morphologies en « 8 »

Vos épaules et vos hanches sont alignées, votre taille est marquée. Pour souligner votre poitrine et vos hanches généreuses sans pour autant les mouler, les robes de mariée de style Empire, princesse, fourreau et sirène vous siéront à merveille. 

Robe de mariée pour les morphologies en « H »

Vos épaules sont dans le même alignement que vos hanches, votre taille est peu marquée. Rien de tel que d’élancer votre silhouette, de jouer sur les volumes pour redessiner vos courbes avec une robe à décolleté, une encolure à dos-nu ou encore une coupe droite notamment. 

Robe de mariée pour les morphologies en « O »

Avec vos formes généreuses, une robe de mariée avec un décolleté carré, une coupe droite et des matières fluides seront magnifier votre silhouette. 

Prenez compte des points de vigilance

Robe de mariée et matière

Pour le jour de votre mariage, misez sur des matières nobles. Le crêpe est souple, parfois élastique et est granuleux au toucher. Ayant un côté mat et un côté brillant, il sera très distingué pour une robe de mariée chic et sobre. Le jersey est souple, velouté. Il offre une tenue parfaite, idéal pour donner une classe folle aux modèles drapés. Le mikado de soie, matière lourde et épaisse, est idéal pour une tenue d’hiver tout comme le mohair. La mousseline de soie ou de coton donne à la robe un aspect léger, mais est aussi transparent à l’image de l’organza de soie qui est plus rigide. Le piqué de coton utilisé pour les plaids et couvertures tendances trouve sa place dans la confection pour donner de la fraîcheur et de la simplicité à une robe de mariée champêtre. Le taffetas à l’air fin et fragile est une matière très solide, elle est notamment employée pour la confection des jupons et la corseterie. Le tulle donne un effet mousseux au jupon lorsqu’il est combiné à une autre matière. Bien entendu, il existe aussi le satin duchesse pour un tombé parfait, le satin de soie qui sied aux silhouettes filiforme et la soie brochée pour un petit air de reine Margot.

Robe de mariée et couleur

Si le blanc domine les collections, vous pouvez aussi vous démarquer en optant pour une robe de couleur. Et si cela n’est affaire que de préférence, mieux vaut rester vigilante pour éviter la faute de goût. En ce sens, il ne faut pas choisir de couleurs qui mettront en avant vos formes. En fait votre teint est la chose la plus importante pour sélectionner une couleur. Si votre teint est pâle, mieux vaut éviter les couleurs claires ou l’ivoire qui ternissent. Vous pouvez aussi miser sur la bichromie avec un bustier coloré et un jupon clair voire de faire la différence avec des accessoires de couleur. 

Robe de mariée et confort 

Effectivement, il vous faut être à l’aise dans votre robe de mariée aussi bien pour bouger que pour danser. En marge, cette dernière doit aussi correspondre à votre personnalité, à votre tempérament. Évitez une robe de mariée trop voyante si vous êtes d’un naturel réservé notamment. Et pour que cela soit le plus confortable possible, optez pour une lingerie invisible, telle une seconde peau pour ne pas vous gêner.

Robe de mariée et thème du mariage

Même si cela peut vous sembler être une évidence, il est important d’avoir à l’esprit que votre robe de mariée se doit d’être cohérente avec votre thème. Une robe de mariée bohème n’est pas adaptée dans un cadre avec strass et paillettes tout comme une robe de mariée ne l’est pas pour un mariage chic. Ensuite, privilégiez une robe de mariée courte ou un joli tailleur si vous optez uniquement pour un mariage civil. Reflétez certes votre envie, votre morphologie, mais aussi l’ambiance et le thème de mariage au moment de choisir votre robe. Pour finir, prenez compte du lieu de la réception. Aussi bucolique que soit un espace au bord de l’eau notamment, mieux vaut éviter les robes de mariée à longue traîne. 

Robe de mariée et saison

Côté saison, l’adage veut que la robe soit adaptée. Exit les broderies à l’anglaise, les empiècements de dentelle en plein hiver : les taffetas, le satin duchesse ou encore le velours sont de circonstance pour la saison froide. Pour compléter votre jolie robe, vous pouvez aussi vous orienter vers la fourrure, la laine et le mohair au niveau de la veste, des collants en laine et des bottines à talons fourrés pour ne pas avoir froid dans votre robe légère.

Related posts

Est-ce normal d’avoir mal suite à une séance d’ostéopathie ?

Nathalie

L’auto-hypnose, comment fait-on ?

Nathalie

Évolution de la médecine moderne

Franck