Blog frannuaire
Sports et Loisirs

Comment bien choisir sa planche de bodyboard ?

choisir son bodyboard

Avec le printemps s’annoncent déjà les premières sessions de bodyboard sur vos spots préférés. Mais que l’on soit débutant ou confirmé, il est important de bien choisir sa planche de bodyboard. Quelle taille choisir ? Quel type de matériau ? Quelle forme ? Avant de vous jeter à l’eau, lisez nos conseils.

La taille et la forme du bodyboard

Il est important de choisir la bonne taille d’un bodyboard. Si la planche est trop petite, vous coulerez. Mais si elle est trop grande, vous risquez d’avoir des difficultés à la maîtriser. Comment choisir la taille d’un bodyboard ?

Votre bodyboard doit mesurer la taille qu’il y a entre votre nombril et le sol. Jusque là, pas de problème, sauf que cette mesure est réalisée en centimètres, alors que la dimension d’un bodyboard est exprimée en pouces. La conversion entre ces deux unités de mesure est la suivante : 1 pouce vaut 2,54 centimètres.

comment choisir bodyboardCette règle est à affiner en fonction de votre niveau de technique. Si vous êtes débutant, vous allez commencer par de petites vagues pour apprendre la technique. Dans ce cas, il est préférable de prendre une planche longue d’un pouce au dessus du nombril, afin d’avoir plus de flottabilité. Pour un pratiquant confirmé, qui va dans des vagues plus hautes, le bodyboard idéal arrive au contraire un pouce en dessous du nombril. En effet, plus la planche est courte, plus elle est maniable.

L’arrière de la planche, le tail, peut être en « croissant » (crescent tail) ou en « chauve souris » (bat tail). Le crescent tail est le plus courant, car il offre stabilité et confort au bodyboarder. La dimension du tail est importante : un arrière large améliore la stabilité du bodyboard.

Le type de matériau

Le type de mousse utilisé influe sur la durée de vie de la planche et son comportement dans l’eau.

Le polyéthylène est la mousse utilisée depuis l’origine du bodyboard. Elle est souple et confortable, et convient aux planches destinées aux eaux froides, car elle se rigidifie à la température de l’eau, et offre de bonnes performances. En eaux chaudes ou tempérées, elle reste trop flexible. Le prix peut élevé d’un bodyboard en polyéthylène est un atout.

Les planches modernes sont le plus souvent construites en polypropylène. Cette mousse rigide convient pour une utilisation en eaux chaudes ou tempérées. En eaux froides, à moins de 17 degrés, elle deviendrait trop rigide pour une utilisation optimale. Un bodyboard en polypropylène a une durée de vie plus longue, mais aussi un coût plus élevé.

Il existe enfin un dernier matériau, le NRG, ou polypropylène de faible densité, dont les propriétés sont intermédiaires entre le polypropylène et le polyéthylène. Ce type de mousse peut être intéressant en Europe, où la température de l’eau varie beaucoup selon les saisons.

A force de pratiquer, et d’améliorer votre technique, vous saurez comment bien choisir son bodyboard, pour finir par trouver votre planche idéale !

Autres articles

La détection de métaux, la recherche d’un héritage perdu

Franck

Le bowling met toute la famille d’accord !

Journal

Allez plus loin dans vos objectifs, misez sur la créatine

Franck

Partez à la découverte de magnifiques régions avec Eric Arnoux

Mister A.

Comment organiser un séjour de chasse en Auvergne ?

Claude

Comment être stylé jusqu’au bout des pieds avec une paire de Converse ?

administrateur

Un site pour dénicher les meilleures activités

Journal

Votre salle de sport à Angers pour une remise en forme rapide

Journal

Être suivie par un ostéo quand on est sportif

Franck