Blog frannuaire
Immobilier

Assurance dommage ouvrage : combien ça coûte ?

Assurance dommage ouvrage
Assurance dommage ouvrage : combien ça coûte ?
Rate this post

Les coûts d’un contrat d’assurance dommage ouvrage sont très variables en fonction des assureurs. Cette forte disparité est due au fait que les tarifs de l’assurance dommage ouvrage ne font pas l’objet d’une réglementation de la part de l’État, ainsi les assureurs fixent les prix librement. Toutefois, il faut noter que dans ce marché très concurrentiel, les assureurs font tout pour proposer à leurs souscripteurs des tarifs attractifs. Néanmoins, il est donc important de prendre en compte le coût de la prime dans le budget de construction.

Quels sont les éléments à prendre en compte dans le calcul de la prime ?

Pour souscrire votre assurance dommages ouvrage chez MaxiAssur, il faut savoir que l’assureur, pour l’établissement de la prime d’assurance, prendra en compte un certain nombre d’éléments. En premier lieu, il prendra en compte le type d’ouvrage construit : s’agit-il d’une maison individuelle, d’un immeuble collectif ou encore d’un édifice industriel etc. Il prendre en compte les techniques et matériaux ainsi que la finalité que vous entendez assigner à l’ouvrage : est-ce pour un usage personnel, une vente ou encore construisez-vous à des fins locatives ?

Un autre élément important pris en compte par l’assureur renvoie au budget global de l’ouvrage prenant en compte tous les frais annexes. L’assureur évaluera également le profil de l’assuré et étudiera des documents techniques tels qu’une étude de sol lui permettant de se faire une idée sur la qualité de la construction.

Comment est calculé le montant de la prime de l’assurance dommage ouvrage ?

En principe, le montant de la prime est calculé en considérant les éléments cités et le coût des travaux. La prime représente un pourcentage appliqué sur les montants des travaux catégorisés en tranches. En moyenne, la prime de l’assurance dommage ouvrage correspond à une fourchette comprise entre 2 et 4% du montant des travaux.

Ainsi pour une fourchette de coût comprise entre 60 000 et 80 000 euros, la prime forfaitaire sera de 2895 euros. Au-delà de 80 000 euros et jusqu’à 120 000 euros, la prime sera de 3127 euros. Pour la fourchette supérieure c’est-à-dire entre 120 000 et 220 000 euros, l’assuré devra payer 3589 euros et au-delà de 220 000 euros jusqu’à 500 000 euros, le taux correspondant à la prime à payer sera de 2,08% TTC. Le paiement de la prime peut être financé par un prêt bancaire.

Related posts

Les avantages de vendre votre bien avec une agence

Journal

Trouver son appartement à vendre Lille particulier : mon expérience de future Lilloise

Franck

Comment bien choisir sa porte de garage

Journal